Classiques Universels

Yabancı Yayınevleri
Yayınevi/Marka
14 öğeden 1-14 arası gösteriliyor.
Sayfa  1 - 1
  • La Peau De Chagrin

    Karton Kapak
    Un jeune homme veut mourir. Il entre par hasard chez un antiquaire et ce dernier lui fait cadeau d'une peau de chagrin couverte de signes mystérieux. Attention, la peau réalise tous les désirs, mais la réalisation de chacun d'eux la fait se rétrécir et raccourcit d'autant la vie de son possesseur. Ce jeune homme va être comblé de richesses et d'amour, seulement, il prendra peur de tous ses désirs et sera incapable de supporter le destin qu'il a choisi en acceptant le terrible talisman... La peau de chagrin est l'un des plus célèbres romans de Balzac : il a passionné tous les âges et tous les publics.
    15,93  TL63,73  TL
  • Le Jeu de L'amour et du Hasard

    Karton Kapak
    "Suis-je aimé(e) pour moi-même ?" C'est à cette question que veulent répondre les personnages du Jeu de l'amour et du hasard. La comédie que donne Marivaux en 1730 suit un étrange schéma, où maîtres et serviteurs ont échangé leurs rôles pour pouvoir mieux s'observer. Mais les amoureux, Dorante et Silvia, déguisés en domestiques, se font prendre à leur propre jeu. Le spectateur, complice des manipulations, assiste alors à tous les troubles possibles du coeur, du langage et de l'identité.
    26,13  TL63,73  TL
  • Horace suivi de Polyeucte

    Karton Kapak
    Fallait-il tuer Camille ? La question fut posée dès l'année 1640 qui vit une " querelle d'Horace ", dernier acte de la " querelle du Cid ". Horace est-il un de ces " fanatiques " dont l'Histoire moderne nous a révélé différents visages ou le héraut d'une morale pour temps de guerre ? Il semble que l'on en débatte encore aujourd'hui. Mais ne peut-on espérer enfin échapper au conflit des interprétations ?
    13,92  TL48,00  TL
  • Contes du jour et de la nuit

    Karton Kapak
    Parricides, ivrognes, enfants pervers, maris aveugles, ravissantes idiotes, bourgeois lâches et mesquins, paysans cruels et cupides, vous ne trouverez dans ces contes, de jour comme de nuit, que bourreaux ou victimes. Mais s'ils sont tous à tuer, ils tuent aussi beaucoup, ou se pendent, ou se tirent à la rigueur un coup de revolver dans la bouche par peur de la mort... Maupassant serait-il le grand ancêtre méconnu du néo-polar ?
    16,20  TL64,79  TL
  • Jacques le fataliste

    Karton Kapak
    Deux personnages déambulent en philosophant. On ne sait qui ils sont. On ne sait d'où ils viennent. On ne sait où ils vont. Tout ce que l'on sait, c'est que l'un est le maître de l'autre. Bientôt on se demandera lequel.
    15,82  TL63,27  TL
  • La Cousine Bette

    Karton Kapak
    Lorsque, en 1846, Balzac publie La Cousine Bette, le roman doit constituer avec Le Cousin Pons le diptyque des Parents pauvres, l’unet l’autre accablés d’injures. Mais à la diffé-rence de Pons, qui sera le vieux musicien plein de cœur, dès l’origine La Cousine Bette devait voir la vieille fille disgraciée se venger de ses douleurs, ce qu’elle fera jusqu’à la ruine des siens. Le premier projet s’est cependant élargi. Non seulement parce que les amours du baron Hulot vieillissant font de La Cousine Bette un roman érotique, et la dénonciation des affairistes dans le Paris de la monarchie de Juillet un roman de l’argent, mais parce que Balzac, renouvelant ses habitudes narratives pour mieux rivaliser avec les feuilletonistes, écrit là un livre d’action – un livre sombre, aussi, et qui n’écarte ni les ressorts ni les rebondissements du roman noir.
    16,22  TL64,86  TL
  • Le Bourgeois Gentilhomme

    Karton Kapak
    Un nouveau riche ébloui par les beautés de la danse, de la musique, de la philosophie et de l'escrime : le personnage est à la fois agaçant et touchant. En s'efforçant d'articuler les voyelles à s'en décrocher la mâchoire, en enfilant un habit du dernier ridicule et en envoyant un mot doux avec des précautions de poète, monsieur Jourdain croit atteindre au sublime. Le pauvre homme ! Mais autour de lui, le bon sens veille et l'emportera sur ses fantaisies passagères. Madame Jourdain, aidée par sa servante Nicole, le ramène à la raison. Les femmes sont bonnes conseillères !
    26,13  TL63,73  TL
  • Les Rêveries du promeneur solitaire

    Karton Kapak
    "Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de  prochain, d'ami, de société que moi-même." Après le temps des Confessions vient celui des Rêveries, où Jean-Jacques retrouve la plénitude de soi et engage par l'écriture une réflexion sur l'introspection et les limites de la reconstitution du passé.
    26,13  TL63,74  TL
  • Michel Strogoff

    Karton Kapak
    Traître à son pays, le colonel Ivan Ogareff s'est allié à Féofar-Khan, chef des Tartares, afin de s'emparer de la ville d'Irkoutsk où réside le grand-duc, frère du czar. Muni d'une lettre du czar, un courrier est dépêché auprès du grand-duc afin de l'avertir du terrible danger qui le menace. Ce courrier extraordinaire se nomme Michel Strogoff. 5 000 km de Moscou à Irkoutsk, telle sera la distance qu'il lui faudra parcourir pour mener à bien sa périlleuse mission. Prisonnier des Tartares qui le soumettent à un effroyable supplice, Michel Strogoff réussit cependant à s'enfuir. Après d'innombrables épreuves, surmontées avec un courage sur-humain, il-parvient à Irkoutsk au moment où Ivan Ogareff s'apprêtait à livrer la ville aux Tartares.C'est dans le Palais même du grand-duc qu'Ivan Ogareff, mortellement atteint par le poignard de Michel Strogoff, paiera le prix de sa trahison.
    12,75  TL63,74  TL
  • Mont-Oriol

    Karton Kapak
    Comment à force de bluff, de supposés miracles et de faux certificats délivrés par des médecins complaisants on parvient à fabriquer une ville d'eaux et à lotir au plus haut prix un paysage entier en exploitant la crédulité des uns et en s'appuyant sur la malhonnêteté des autres. Le conflit de la bourgeoisie locale, du propriétaire paysan âpre et rusé et de la banque, de l'affairisme parisien. Un des plus cruels portraits du corps médical que l'on ait jamais faits et une histoire sentimentale peut-être plus cruelle encore. En démontant les rouages de la spéculation foncière, en analysant le mécanisme de la concentration capitaliste à la fin du siècle dernier, Maupassant a écrit, avec Mont-Oriol, le plus moderne de ses romans.
    15,94  TL63,74  TL
  • Nana

    Karton Kapak
    Dans les dernières années du Second Empire, quand Nana joue le rôle de Vénus au Théâtre des Variétés, son succès tient moins à son médiocre talent d’actrice qu’à la séduction de son corps nu, voilé d’une simple gaze. Elle aimante sur scène tous les regards comme elle attire...
    15,94  TL63,74  TL
  • Zadig et autres contes (French edition)

    Karton Kapak
    Jeune et riche, beau et intelligent, courtisé et considéré, savant et brave, Zadig incarnait à Babylone la plénitude du bonheur humain lorsque les caprices de la fortune mirent à l’épreuve la fermeté de son caractère et les ressources de son esprit. Trahi par la belle Sémire…
    17,00  TL56,65  TL
  • Les Misérables

    Les Misérables

    Karton Kapak
    "Je m'appelle Jean Valjean. Je suis un galérien. J'ai passé dix-neuf ans au bagne. Je suis libéré depuis quatre jours et en route pour Pontarlier qui est ma destination. Quatre jours que je marche depuis Toulon. Aujourd'hui j'ai fait douze lieues à pied. Ce soir en arrivant dans ce pays, j'ai été dans une auberge, on m'a renvoyé à cause de mon passeport jaune que j'avais montré à la mairie. J'ai été à une autre auberge. On m'a dit: - Va-t'en! Chez l'un, chez l'autre. Personne n'a voulu de moi. J'ai été à la prison, le guichetier ne m'a pas ouvert. J'ai été dans la niche d'un chien. Ce chien m'a mordu et m'a chassé, comme s'il avait été un homme. On aurait dit qu'il savait qui j'étais. Je m'en suis allé dans les champs pour coucher à la belle étoile. Il n'y avait pas d'étoiles. J'ai pensé qu'il pleuvrait, et qu'il n'y avait pas de bon Dieu pour empêcher de pleuvoir, et je suis rentré dans la ville pour y trouver le renfoncement d'une porte. Là, dans la place, j'allais me coucher sur une pierre, une bonne femme m'a montré votre maison et m'a dit : - Frappe là. J'ai frappé. Qu'est-ce que c'est ici? êtes-vous une auberge ? J'ai de l'argent, ma masse. Cent neuf francs quinze sous que j'ai gagnés au bagne par mon travail en dix-neuf ans. Je paierai. Je suis très fatigué, j'ai bien faim. Voulez-vous que je reste ? - Madame Magloire, dit l'évêque, vous mettrez un couvert de plus".
    Temin Edilemiyor